Alain Broutin
Texte déposé à la SACEM


Aussitôt qu’elle descend la rue,
ça fait crépiter les mots crus.
Elle bouge d’une façon pas banale,
y’a du mordant dans son maintien.
Je pourrais dire qu’elle a du chien
mais comme j’ai jamais vu ses poils..
j’peux seul’ment dire qu’elle a du peps.
Peps ! Peps ! Peps ! Elle a du peps !

Elle a des jambes hyper fus’lées,
un collant fait pour décoller,
son profil est supersonique.
On dit qu’elle aime les aventures,
j’suis pas monté dans son cockpit,
j’ai pas détaché sa ceinture,
j’peux seul’ment dire qu’elle a du peps.
Peps ! Peps ! Peps ! Elle a du peps !

Elle passe et toute la rue ondule
mais y’a toujours le roi des nuls
qui la talonne et qui fait l’ pitre.
Aussitôt qu’elle fait volte face,
le type se sent mou comme une huître,
c’est là qu’on voit qu’elle a la grâce,
c’est là qu’on voit qu’elle a du peps.
Peps ! Peps ! Peps ! Elle a du peps !

Entre elle et moi, y’a un secret ;
dés que j’m’endors, elle apparaît
et j’peux étudier à la loupe
son p’tit filet quand elle chaloupe.
Je n’voudrais pas faire de jaloux,
alors que ça reste entre nous..
C’est pour moi seul qu’elle a du peps.
Peps ! Peps ! Peps ! Elle a du peps !
Peps ! Peps ! Peps ! Elle a du peps !


Elle a du peps
Retour
Chanson pour Dame