Alain Broutin
Texte déposé à la SACEM


J’veux qu’t écrives une thèse sur mes yeux.
Je s’rais si contente qu’ils te plaisent
mais avant d’boucler ta synthèse,
il faut qu’tu m’regardes un p’tit peu
pour écrire une thèse sur mes yeux.

J’veux qu’t écrives une thèse sur ma voix.
Je s’rais si contente qu’elle te plaise
mais avant d’boucler ta synthèse,
Il faut bien qu’tu parles avec moi
pour écrire une thèse sur ma voix.

Hello, bonjour monsieur l’intello.
J’aime bien tes avant propos
mais ça s’limite, ça s’limite à des p’tits mots.
J’espère que tu vas / dépasser l’intro
et qu’tu concluras, / oui qu’tu concluras / bientôt.

J’veux qu’t’ écrives une thèse sur mes seins.
Je s’rais si contente qu’ils te plaisent
mais avant d’boucler ta synthèse,
ose y poser une première main
pour écrire une thèse sur mes seins.

J’veux qu’t’écrives une thèse sur mon cœur.
Je s’rais si contente qu’il te plaise
mais avant d’boucler ta synthèse,
il faut qu’tu m’aimes un grand quart d’heure
pour écrire une thèse sur mon cœur.

Hello, bonjour monsieur l’intello.
J’aime bien tes avant propos
mais ça s’limite, ça s’limite à des p’tits mots.
J’espère que tu vas / dépasser l’intro
et qu’tu concluras, / oui qu’tu concluras / bientôt.

J’veux qu’t’ écrives une thèse sur nous deux.
Je s’rais si contente qu’on se plaise.
Ca s’rait merveilleux comme synthèse
de passer ensemble aux aveux
pour écrire une thèse sur nous deux
                            sur nous deux
                              sur nous deux…

 

La thèse
Retour
Chanson pour Dame