Poème composé à propos du tableau
homonyme de JM. Birais,
huile sur bois de la série "Elle"
76 × 76cm. 1999
La croix
« Mais c’est
la croix
qui
s’affaisse »
« C’était forcé, vous pensez,
elle était si mal placée
que les
culs bénits
confessent
qu’il lui
fallait
  s’affaisser »

Alain Broutin
La croix
Retour