Alain Broutin
Texte déposé à la SACEM


C’est une lentille de contact
collée sur un œil de verre……
C’est un truc fermé sur lui-même
et d’un aveuglement extrême
mais qui se prend pour une lumière.

Si un jour ce truc nous éclaire
il faudra sortir les œillères
et faire l’amour les mains en l’air.

C’est une lentille de contact
collée sur un œil de verre……
Un truc qui regarde de travers
tous les points d’vue sur l’univers
qui n’entrent pas dans son orbite.

Ça n’aime que les couleurs primaires
et les autres seront très vite
foudroyées par la mort subite.

C’est une lentille de contact
collée sur un œil de verre……
Ça fixe une ligne extrêmement droite
qui peut mener au bout d’l’enfer
sans qu’on puisse y mettre d’obstacles.

Les marges deviendront très étroites,
à part les marges bénéficiaires
des visionnaires et des oracles.

C’est une lentille de contact
collée sur un œil de verre
Tous les soirs je hausse les paupières
en priant pour que ça éclate
et qu’ça tombe tout seul en poussière.

Sinon il n’y’aura plus d’entractes
au spectacle de nos misères
télésurveillées à travers…

La lentille de contact
collée sur un œil de verre.

Sinon il n’y’aura plus d’entractes
au spectacle de nos misères
télésurveillées à travers…

La lentille de contact
collée sur un œil de verre…

 

La lentille de contact collée sur un oeil de verre
Retour