Accueil
Galerie
Actualité
Parcours
Des Liens
Contact
Plan du Site
Les Amis
Mourad Guichard
in "La République du Centre"
A propos de l'expo à la Galerie
L'Escalier à Orléans en 2003



Lorsque l'on pénètre dans la galerie l'Escalier, l'art semble se rapprocher doucement de soi, jusqu'à devenir presque palpable.Cette magie rousse tient en la personnalité du maître de cérémonie, Jacques Lebihan. Son amour de la peinture va de concert avec sa passion pour les artistes, et une réelle considération pour le visiteur. Inscrite dans cette droite lignée de rencontres bienfaisantes : l'exposition des œuvres de Jean-Michel Birais. "Il s'agit d'un ami de vingt-cinq ans que le hasard a remis sur ma route. Il avait une série d'huiles sur carton qui n'avait jamais étè accrochée. La séduction fut immédiate."
Il est vrai que cette série de quelques cinquantes œuvres dégage une une atmosphère très particulière. Un corps de femme nu, souvent de dos, sans visage et semblant fuir l'instant présent. Un choix chromatique aux tons pastels, bercé de noir et de blanc, confère à l'ensemble une douceur inouie.
Enfin, le support carton, fruit d'une récupération minutieuse, achève d'apporter à l'ensemblede l'exposition une touche originale. "Cette œuvre vient se placer à mi-chemin entre mes doux souvenirs du temps passé et de possibles fantasmes. " Une alchimie née d'une blessure imparable plonge cet ancien artiste Orléanais devenu illustrateur, puis collagiste, dans un univers pictural où il excelle sans le moindre doute.
in "Le Courrier de l'Eure"
Luis Porquet
^^^Never holding back, the paintings of Jean-Michel Birais take on a most original form. With an array of colours based around the central design the artist surrounds his subject with poignant references to the major theme. His paintings are built following an unusual and at times disturbing structure. His style extracts itself from the ordinary.

     Ne lésinant jamais sur le format, la peinture de Jean-Michel Birais s'inscrit dans une forme très originale. Autour d'un motif central, l'artiste démultiplie les références par le biais de séquences ajoutées au thème principal. La mise en scène de ses tableaux obéit elle-même à une étrange et perturbante architecture. La peinture qu'il pratique sort de l'orthodoxie, ajoutant ses motifs chromatiques au propos initial de l'oeuvre.







Retour Archives